Le vélo couché de Jean-Louis

Description technique

Partie cycle
  • Vélo couché Optima LynxX;
  • roue avant de 20″, roue arrière de 26″;
  • pédalier, nombre de plateaux, de dents
  • dérailleur, nombre de vitesses
  • freins
  • béquille
  • remorque Carry Freedom Y Large, à 2 roues 20″ (8,4kg)
  • caisse aluminium vissée sur le plateau de la remorque.
Motorisation
  • Moteur roue Nine Continent RH212, Direct Drive;
  • Contrôleur Baserunner – Grin Technologies
  • Console Cycle-Analyst V3 – Grin Technologies
  • Batterie 48V, 22Ah – Déclic-Eco
Équipement solaire

2 panneaux solaires 170 Wc SunPower, exposés en permanence, l’un sur le vélo, en toiture, et le second sur la remorque;
1 panneau solaire 100 Wc amovible, sous le panneau de la remorque, utilisable à l’arrêt;
2 régulateurs solaires “chinois”.

Retour d’expérience

J’ai roulé plus de 10 000km pour le Sun Trip Europe en 2021.

Le vélo
J’ai effectué beaucoup de kilomètres avec ce vélo depuis 2017, l’année de mon premier Sun Trip. J’aime sa robustesse, même quand j’ai connu des galères, comme les chutes sur des routes défoncées. J’ai eu juste à déplorer la casse du dérailleur arrière… La remorque, elle aussi, a tout supporté: les nids de poules (on dirait quelle “danse” sur la route en rebondissant dans les trous!) et même les chutes.

Système électrique
Il a bien fonctionné au long du voyage, mis à part un connecteur qui a chauffé, s’est déformé et faisait un contact intermittent qui éteignait le Cycle Analyst et coupait l’assistance. Sur le coup, c’était plutôt stressant, mais après une analyse méthodique de tout le circuit électrique, la cause a été trouvée. En deux minutes, tout est rentré dans l’ordre grâce à Patrice et ses connecteurs Wago ultra pratiques!

Motorisation
Je suis satisfait du moteur RH212 Direct Drive. Sa transmission directe, sans engrenage, donne une sensation de sérénité quand on voyage loin. Il permet aussi de régénérer dans les descentes et apporte un frein moteur qui évite d’être crispé sur les freins. J’apprécie! Mais dans les grands cols, comme je n’arrive pas à “mouliner” à basse vitesse, j’étais obligé de m’arrêter pour reposer mes cuisses.

Équipement solaire
J’avais théoriquement 340Wc de panneaux exposés, mais à certains moments de la journée, la toiture du vélo faisait de l’ombre sur la remorque, ce qui diminuait ma production solaire.
Quant au panneau amovible, il n’était pas aisé à sortir de dessous la remorque, et puis il fallait le connecter au circuit. De fait, pour les arrêts courts, je n’avais pas souvent pas le courage de faire toutes ces manipulations.
La structure porteuse a eu besoin de menues réparations à plusieurs reprises, les vibrations et les chutes l’ayant mise à mal. Des Rilsan et un morceau de fer à béton trouvé sur place ont fait merveille.

Mon prochain vélo solaire

J’aimerais installer la totalité des panneaux sur le vélo, en toiture. Je voudrais que mes panneaux soient exposés en plein soleil, sans se faire de l’ombre l’un l’autre. Du coup, je pourrais supprimer la remorque pour alléger le véhicule. Les bagages pendraient place sur le vélo, dans des sacoches adaptées.
Et pour le Sun Trip Alpes, je serais tenté de compléter ma motorisation par un moteur pédalier.